Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 06:34

Ce week-end  j'étais au salon des vins, un copain vigneron nous avait demandé, "N" et moi, de tenir son stand. Il était retenu pour des raisons familiales. 

On a donc vu passer une cohorte de dégustateurs, de buveurs à bon compte, de profanes timides, bref nos frères humains aimés.

 

DSCF1193.JPG

 

Un sous-préfet, d'une sous-préfecture voisine, fort aimable et même d'agréable commerce, a été très séduit par ce cabernet ample, large d'épaule et souple, délicieux. Mais il nous a confié : "c'est très bon, mais mettre sur la table de ma sous-préfecture un vin qui s'appelle "les cabernets sont au fond du couloir" c'est... comment dire...délicat."

 Et comme l'autre vin s'appelle "l'enfant terrible"... Il n'en a pas pris non plus!

DSCF1198.JPG

 

C'est dur le boulot de sous-préfet!

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans La vie Thouarsaise pour rire
commenter cet article

commentaires

michel 27/03/2013 18:14

hormis les buveurs à bon compte et les profanes ,
il y avait aussi quelques amis...(même parfois non buveurs)
sans rancune !!!

Helen 27/03/2013 15:55

Evidement le sous prefet n'invite que les cols montes...

catherine 27/03/2013 10:33

J'ai connu des sous-préfets auxquels ces clins d'oeil malicieux n'auraient pas déplu. Autres temps...

Anatole le pingouin 27/03/2013 10:05

Pour vendre aux sous préfets voici quelques noms de crus : "Ordre et justice", "paix sociale" "vive l'anarchie"... Euh! non le dernier c'est pas pour les préfets, c'est pour Balthazar, un nom vin
sur mesure en quelque sorte.

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact