Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 09:02

Un masque informatique est venu cacher la solution de cette énigme décidément très rétive. Voici donc le texte complet.

 

 

 

L'énigme proposée l'été dernier par Cat & Titi a passé l'automne, a vécu l'hiver puis  abordé le printemps  sans être dévoilée. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir cherché (moi en tout cas).

Cat & Titi nous apportent la solution puisque personne n'a trouvé et qu'un quidam a trouvé par hasard le trésor (un bon pour l'apéro).          

 

 

                                 

 

 

                                                                                           LA QUETE VERTE

 

Il vous faudra résoudre les trois premières étapes avant d'attaquer l'étape finale car chacune des étapes donne un chiffre ou un nombre qu'il faudra utiliser de la bonne « manière » dans l'étape finale. Cette « manière » est décrite en rouge dans chaque étape ( avec les explications à la fin).

 

Étape 1

 

Au guichet sur la droite de cette rue, ne passez pas.  Au contraire ! Descendez l'impasse du même nom. Ne prenez pas peur, vous êtes bien sur le bon chemin. La dernière plaque sur le côté droit vous donne un nombre. Oter le premier chiffre du second vous donne la dernière lettre.

 

Solution : il fallait donc trouver un guichet (ou poterne) proche d'une rue et d'une impasse ayant le même nom. On trouve (notamment sur le plan cadastral) qu'à côté du guichet du Vicomte, il y'a une rue de l'abreuvoir et une impasse de l'abreuvoir. C'est donc là, on descend l'impasse (c'est un sentier), le dernier jardin sur la droite porte le numéro 18. On fait donc 8-1=7, on garde ce 7 pour l'étape finale.

 

 

Étape 2

 

Une grotte à Thouars ? À proximité de cet hommage à Balthazar, descendez quelques marches entourées de verdure, furetez à droite à gauche, vous la trouverez. Juste devant, un piquet numéroté vous donne le la pour chanter Like a Rolling Stone.

 

Solution : Hôtel des trois Rois, ainsi nommé en hommage aux Rois Mages (dont Balthazar). Juste un peu plus bas, le jardin tinctoriale, sa petite cavité (grotte) dans la roche et le piquet portant le numéro 3 . On garde ce chiffre 3 pour l'étape finale.

 

 

Étape 3

 

Vous cherchez celle qui en aurait eu 600 bientôt? Peut-être la trouverez-vous auprès de celle qui en aura 120 au même moment. A moins qu'il ne faille y passer encore...

Là, ne vous laissez pas distraire par les échoppes. Montez ou descendez, pour prendre la première orthogonale. La spécialité de cet homme devrait vous donner quelques éléments pour vous diriger ensuite vers 57,44,63(u),15,33,6,13.

Juste au bout, la verdure. ELLE vous attend à côté de la pyramide, comptez les parallélépipèdes du mobilier urbain et ôtez 1

 

 

Solution: en 2012, Jeanne d'Arc aurait 600 ans, la Chapelle Jeanne d'Arc a 120 ans. À coté de la chapelle, un passage nommé … passage Jeanne d'Arc...encore! donc on y passe.  Vous êtes maintenant rue Porte de Paris (les échoppes). Là il faut choisir de monter , pour prendre la rue Lavoisier (car cet homme a une spécialité: la chimie) . Ce célèbre chimiste  vous aiguille vers le Tableau périodique des éléments pour décoder la série de chiffre qui donne: «  La rue Pascal » ( 57= lanthane = La,  44 = Ruthérium = Ru, 63= Europium = Eu mais ne reste que E car 63(u), etc .)

Au bout, le Parc Imbert, avec un banc à droite et à gauche d'un petit toit pyramidal sur pattes, le banc possède 11 lattes parallélépipédiques. On ôte 1, on obtient donc 10, nombre qu'on garde pour l'étape finale.

 

 

Étape Finale

 

église Thouars LAC, la technologie vous donnera le départ de la dernière étape.

De là, dévalez au plus vite mais par les voies carrossables.

Une fois au plus bas, longez sur votre gauche. Un vieux mur, juste là, sur votre gauche, un noisetier en son dos. Et à son pied, la petite boîte vous trouverez.

 

Solution:

la technologie en question consiste en une petite recherche sur un moteur de recherche, Google a tout hasard. Mais d'abord...

Le mot LAC vous interpelle, trois lettres comme les trois étapes, en majuscule... c'est ces trois lettres qui faut remplacer avant de faire la recherche sur le web.

         Étape 1... « vous donne la dernière lettre » . On remplace donc le C de LAC par le chiffre trouvé dans cette étape à savoir le 7.

         Etape 2... «  vous donne le la pour chanter Like a Rolling Stone ». Il s'agit d'une chanson en langue anglaise. En anglais, les notes DO RE MI FA SOL LA SI sont respectivement appelées : C, D, E, F, G, A, B . le LA est donc noté A, on remplace donc le A de LAC par le chiffre trouvé dans l'étape à savoir le 3

         Etape 3... «  ELLE »... ou  L, on remplace donc le L de LAC par le nombre trouvé dans cette étape soit 10.

On obtient donc LAC= 1037

Tapez «  église Thouars 1037 » sur un moteur de recherche web, le premier résultat est le point de départ de cette dernière étape:  l'église de saint Jacques de Thouars, descendez la rue … , vous arrivez, sur les bords du Thouet. Cherchez le mur et le noisetier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans ENIGMES
commenter cet article

commentaires

cat 05/05/2012 11:13

merci pour vos gentils commentaires, merci aussi pour avoir cherché à résoudre l'énigme et encore merci pour avoir lu la solution jusqu'au bout ;-) (je me demandais si la solution allait être
compréhensible, dans ma tête c'était clair mais sur le papier plus confus, lol
à bientôt... pour boire la bouteille ;-)
PS: chez moi certains passages n'apparaissent pas, enfin si , mais en blanc sur fond blanc ;-)...

Jules-de-chez-Smith-en-face 04/05/2012 11:52

Oh punaise !
Même avec les explications j'ai dû relire deux ou trois fois la solution...
Félicitations tout de même Cat & Titi. C'était une belle énigme (la preuve : personne ne l'a résolue !).
Au plaisir !

Lucas 04/05/2012 11:45

Bravo Cat & Titi et merci pour les épiques déambulations dans lesquelles cette énigme m'a entraîné. Et dire que je me suis assis sur ces fameux parallélépipèdes pour réfléchir à des questions
aussi existentielles que : la pyramide ne serait-elle pas une plante ?

Quant à décrypter le LAC, j'en étais loin et on aurait pu d'ailleurs attribuer la clef du problème à Lavoisier car dans cette énigme, rien ne se créait, rien ne se perdait, tout se transformait.

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact