Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 15:35

Un-hommage-au-docteur-Bouchet reference

Daniel Bouchet. Alors qu'il était déporté, son fils François faisait sauter les camions nazis à Poitiers, à l'âge où, d'ordinaire, on révise son bac.

 

Ce matin, 7 mai 2012, j'étais non loin de Thouars, à Saint-Loup. Une cérémonie rendait hommage à Daniel Bouchet qui gifla en 1941 un sous-officier nazi et fut , pour cela, condamné à mort. Sauvé de justesse il entra en Résistance ce qui le conduisit à Buchenwald. De retour chez lui il reprit ses activités de maire et de médecin (" Pour les pauvres, ses consultations étaient gratuites" m'a dit une dame dans l'assemblée. "Il n'a jamais voulu que je le paye quand il a soigné ma fille" ).

 

Donc fanfare, porte-drapeau, uniformes, gerbes, médailles en quantité et une belle chorale étaient de la fête. Une fête digne. Mais ce n'est pas cela qui m'a le plus touché.

Entre deux sonneries et trois discours, un homme a fendu la foule massée devant la mairie. Il venait d'acheter son journal et sa baguette de pain. Il ne participait pas à ce rassemblement. Il venait d'acheter son quotidien, sans doute pour voir le résultat des élections présidentielles, effet banal d'une démocratie en état de marche. Et il avait acheté son pain. Et je me disais que c'est bien pour que la vie simple aille ainsi son train ordinaire que Daniel Bouchet avait combattu, et bien d'autres avec lui. Et peut-être que cet homme qui pressait le pas pour rentrer à la maison lui rendait, sans le savoir, le plus bel hommage.

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans En vrac
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact