Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 04:42

 

 

calibres 37

 

 

Résumé : Ah ben ça alors !
Là dans le fond de la fosse, sous une plaque de tôle ondulée, là même où voici quelques années Angeline Grosbois avait été abattue et son mari Charles blessé d'une balle dans l'épaule, ici même le neveu de Louis Grandclerc venait de mettre au jour une cache.
C'était un trou maçonné d'environ 1m50 sur 2. A l'intérireur une carabine rouillée. Elle était vissée à un mécanisme, une sorte de berceau équipé d'un ressort et relié par une coulisse au couvercle de tôle. Un petit boîtier équipé d'une petite antenne et d'un déclencheur était fixé sur la détente. C'était très bizarre. Dans le fond : quatre douilles vides.
_ Mais qu'est-ce que c'est que ce truc ? Demanda Balthazar.
_ Un mécanisme très ingénieux . Regardez comme cela fonctionne dit Louis Grandclerc en désignant le montage. Avec une petite télécommande on actionne la gachette, le coup part, le recul de l'arme fait basculer le mécanisme. Le fusil disparaît dans le trou et le couvercle se referme automatiquement. Ni vu, ni connu. Il a fallu que mon neveu désire une cave pour faire toute la lumière sur une ténébreuse affaire.
_ Sapriiiiistiiiii ! Mais qui a pu installer une machine ?
_ Ah cher Balthazar j'ai bien un idée. Observez l'arme, c'est une carabine Chapuis, dite « challenger ». Les douilles sont de calibre 300 Winchester magnum.
_ Heuuuu...
_ Ah votre mémoire est défaillante, rappelez-vous, c'est l'arme et le calibre qui a tué net Angeline Grosbois.
_ Et blessé son mari.
_ Justement, blessé seulement, vous comprenez ?
_ Heuuuuu...
_ Mais c'est limpide pourtant. Je vous ai connu plus affûté.
_ Les apéros sûrement ! plaida Balthazar qui vit émerger du fond de son crâne une petite lueur. L'idée fit sa place dans la cervelle un peu épaisse, puis s'ouvrit comme une fleur de tubéreuse, tardive mais si séduisante. Elle avait le suave parfum de la vérité.
Louis Grandclerc vit la bouche du journaliste s'arrondir
_ hoooooooo !

 

_ Ah vous comprenez mon ami !
A SUIVRE...

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans LE FEUILLETON
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact