Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 07:09

Vous n'avez pas le temps de lire ? Prenez celui de rêver

 

 

Sur le sentier obombré traversé par les odeurs de benjoin, j'ai ramassé une pierre qui te ressemble, noire, fine de grain et frottée de pluie ; je l'ai confiée à un buisson de buis, cet austère forgeron ligneux.

(Balthazar Forcalquier)

 d'Arabie

d'Arabie

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans La phrase romanesque
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact