Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 19:29
Olivier Cousin vigneron franc-tireur

Olivier Cousin est vigneron en Anjou (bio, naturel, biodynamie). Il conduit son petit vignoble avec son cheval. Il en bave, soumis au temps et aux aléas du marché. Mais c'est sa vie, et ce fut avant lui celle de son père et de son grand-père. Il allait ainsi son petit bonhomme de chemin de vigneron sans pesticide et sans soufre quand l'administration lui est tombée dessus. Il n'avait pas le droit de mentionner le nom "Anjou" sur ses étiquettes, pourtant il est bien de cette terre et ne fait pas son vin aux antipodes ! Qu'importe, le nom "Anjou" appartient à l'AOC ( Appellation d'Origine Contrôlée) et Olivier Cousin n'en fait plus partie. Il n'avait pas droit non plus au nom de "domaine" et n'était pas autorisé ( au moment des faits) à faire figurer les noms des cépages ... Kafka n'avait pas imaginé cela !

Olivier Cousin a bien voulu plier l'échine, il signe désormais "paysan Angevin" son vin est mis en bouteille "à la maison" et ce sont des "vins d'ici". Bonjour Ubu !

Il reste qu'il fut en infraction et que pour cela il est poursuivi par le tribunal correctionnel d'Angers. Ce fut l'occasion d'un beau pique-nique sur les marches du palais, les amis du vigneron et les amateurs d'un vin propre étaient là, on y a même croisé Benoist Rey ce vieil anar.

Dans la salle d'audience il fallait tendre l'oreille car les micros ici ne fonctionnent pas. " Et ne vous appuyez pas trop à la barre" a averti la présidente, "elle n'est pas solide". Et le glaive de la justice il est comment ?

Olivier a donc expliqué que son travail était exigeant, que ses rendements étaient deux fois moins élevés que la moyenne, qu'il avait le sentiment de faire un vin sain, sans additif et qu'il en informait le consommateur au mieux, qu'il était deux fois plus contrôlé qu'un vigneron ordinaire par les organismes qui veillent scrupuleusement au bio et à la biodynamie. Bref, il ne ment pas !

"Mais vous comprenez qu'on vous reproche la mention "éthique du domaine" sur vos étiquettes" Interroge la présidente.

" On me reproche le mot éthique ?"

"Mais non, celui de domaine"...

"Ce sont des mots confisqués par les structures officielles de la viticulture et cela au pays de Voltaire" tempête son avocat Me Olivier Morain " et s'il prend l'envie à mon client d'appeler son épouse mon petit Anjou, vous irez le poursuivre sous la couette ?"

N'empêche, pour l'avocat de la partie civile, Olivier Cousin est un "braconnier" un "franc-tireur".

Réplique de Me Maurain qui élève alors le mot "franc-tireur" à son meilleur degré " il fut un temps où on les appelait des Résistants".

L'avocat de la partie civile comme le procureur ont bien senti qu'il y avait là les ferments d'une affaire absurde dans le fond, mais dans la forme les infractions ont été constatées en leur temps.

Au vigneron qui risquait de la prison ferme, ils ont demandé des amendes.

Et au nom du bon sens l'avocat d'Olivier Cousin a demandé la relaxe.

Réponse le 4 juin

Des mots lui sont interdits "Anjou", "domaine"

Des mots lui sont interdits "Anjou", "domaine"

Note rurale au palais

Note rurale au palais

Benoist Rey, vieil anar était venu en voisin

Benoist Rey, vieil anar était venu en voisin

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans en vrac
commenter cet article
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 10:52

Evidemment la comparaison avec Balzac est ironique ! Je ne suis pas fou ! Pas encore...

Dans la "NR"
Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans En vrac
commenter cet article
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 07:22

Ici même on a pu entendre, en une douzaine d'épisodes, le témoignage de François Bouchet au cours de l'année passée. On m'a demandé de remettre en ligne cet entretien en une seule fois.

On pourra donc l'entendre ici en entier. Il suffit de cliquer sur la petite flèche orange en haut à gauche après l'ouverture du lien.

Dès les premières phrases François Bouchet évoque son père Daniel Bouchet, résistant dès le début de l'occupation à Saint-Loup-sur-Thouet dans le nord Deux-Sèvres.

Un autre entretien, beaucoup plus récent, est en préparation, François Bouchet est en effet le dernier maquisard de la Vienne, il évoquera son engagement dans l'action armée alors qu'il avait 17 ans.

(enregistrement Djbosstoo et Apache)

François Bouchet témoigne
Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans En vrac
commenter cet article
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 07:40
Bach du dimanche matin

Ce dimanche matin, il faut traîner dans la cuisine ou le lit, et écouter cet aria de la cantate BWV 33 de Johann Sebastian Bach (Bach) et fermer les yeux, ce n'est pas dur.
Quand il était à Leipzig Bach composait une cantate par semaine !!!

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans en vrac
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 07:33
La pendule de l'employé et celle du patron

Vu à Niort sur le même mur.

A mon avis celle du patron c'est celle du dessous, une intuition, comme ça....

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans en vrac
commenter cet article
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 07:10

20 h 30 c'est justement l'heure à laquelle j'ai soif !!!

Un jour tout sera interdit !
Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans en vrac
commenter cet article
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 08:15
Mode d'emploi : Ce dimanche matin, en glissant dans ses pantoufles sur le carrelage de la cuisine ; avec les mains tenter de capter les étoiles qui apparaissent au plafond ou bien derrière vos yeux ?
Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans en vrac
commenter cet article
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 04:24

"Après un long périple, le voici !! il est enfin arrivé !! les livraisons vont pouvoir commencer... commandez le disque de Dago, dés a présent, à cette adresse dago.hilbesound@gmail.com , 10 euros + les frais de port " Voilà ce qu'on pouvait lire il y a peu sur la toile.

Ce sont des potes follement doués qui ont fait ce disque. Alors, ici, où l'on n'a pas l'habitude de faire la pub, je dis : c'est un beau à cadeau d'après Noël à faire. Les cadeaux d'après Noël sont plus faciles à faire et ils font toujours beaucoup plus plaisir!

Si vous avez une amoureuse (ou un amoureux) c'est l'occasion de faire l'expérience.

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans En vrac
commenter cet article
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 10:59

Les méchantes langues disent : deux musiciens et un batteur...

Voici deux musiciens et leur batteur, rythmique parfaitement huilée, pulsation à quatre temps,etc, etc.

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans En vrac
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 07:57

Plus de téléphone, plus d'internet ! 

Ce message vous parvient d'ailleurs, un poste ami.

Impossible de correspondre normalement!

Donc le blog se met en rade aussi bien obligé... Jusqu'à réparation d'Orange !

C'est terrible d'être coupé du monde.

Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !Au secours ! Au secours !

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans En vrac
commenter cet article

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact