Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 05:06

Le vendredi ici c'est le dimanche des poissons, ils font relâche, ils peuvent aller se baigner sans crainte, j'ai même entendu un poisson dire :" je me crois dimanche, mais non on n'est pas dimanche on est vendredi".

Le vendredi c'est pourtant le jour du poisson !
Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans ici c'est mieux qu'ailleurs
commenter cet article
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 05:01

Pourtant il fait beau dehors, et pourtant tout va bien, et pourtant c'était bien. Mais les pourtant n'ont jamais rien apaisé. Ils ne servent à rien. Je vais rayer ce mot dans mon dictionnaire. Créons un collectif pour sa disparition définitive.

Derrière pourtant, il y a enfin !

Pourtant l'amour devrait être simple enfin !

Qui est contre les "pourtant" ?
Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans En vrac
commenter cet article
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 07:32

Oh c'est sympa et bien écrit !

Lu dans le Courrier de l'Ouest
Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans En vrac
commenter cet article
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 05:05

On savait déjà que le père Noël n'existe pas ! Or voilà que j'apprends une chose bien douloureuse : la queue du Mickey c'est truqué!!!

Voilà le scandale dévoilé. Au manège, le forain voit arriver une famille avec trois enfants. Il fera en sorte que l'un d'entre eux prenne la queue du Mickey. Le bambin aura gagné un tour gratuit et pour ne pas subir les larmes des deux autres les parents paieront un deuxième tour au deux perdants. L'un de ces malchanceux au premier tour gagnera au deuxième... Et belote, rebelote et dix de der...

Même un tour de manège est biaisé.

Ah c'est une belle manière de débuter dans la vie que d'être l'innocent otage d'une si misérable manigance.

Le monde est vraiment une fripouille en bas résille.

Oh tiens... J'ai envie d'aller me saouler. Qui vient avec moi ? Au moins l'ivresse ne ment pas. Mais elle peut être trompeuse !

Le monde est bien cruel
Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans En vrac
commenter cet article
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 05:05

Vous n'avez pas le temps de lire, prenez celui de rêver :

 

Port de Plouha :  cinq rangées d'une dizaine de poteaux d'une quinzaine de mètres de hauteur espacés de vingt mètres. Aucun bateau.

(Apache)

La phrase romanesque
Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans La phrase romanesque
commenter cet article
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 06:01

La belle au bois dormant, quand elle se réveille, elle n'a qu'une envie :  faire pipi !

(Balthazar Forcalquier)

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans L'aphorisme de la semaine
commenter cet article
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 05:10

Attention document exceptionnel !

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier
commenter cet article
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 05:12
Dédicaces si le coeur vous en dit

"Chroniques Noires à Thouars", geste Editions. Je signe :

le vendredi 11 avril à partir de 18 h à Brin de lecture rue Porte de Paris, et le samedi 19 avril de 11 h à 13 h au Forum média (super U).

Les plaines, en Thouarsais, sont vastes. Des buttes ponctuent la géographie. C’est Gargantua qui secoua ses souliers crottés, où qui se soulagea... on ne sait pas trop. On y croise des dolmens semés partout.
Pas fou, l’homme du néolithique, avec ses poils et son front bas, aimait déjà passionnément le Thouarsais. Il s’arrêta aux portes du Bocage. Il savait qu’à l’ouest les terres de granit sont froides et tristes. Je l’imagine trinquant avec ses gobelets de pierre, et savourant une boisson fermentée à base d’épine noire. On en boit aujourd’hui encore. Chaque clan (on dit famille désormais) possède sa recette. Le Duhomard n’avait pas encore été inventé, le quinquina n’avait pas été découvert. En ce temps ce n’est pas le moustique qui bouffait l’homme, c’est l’homme qui bouffait les moustiques.
Ici, au bord des plaines, s’assoupissent des cuveaux de verdure, où l’eau rigole. Les bergères ravissantes chantent. Les beaux gars se tapent dans le dos. Quand sonne l’Angélus, dans les champs de patates, Marcel fait un bras d’honneur.

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans En vrac
commenter cet article
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 05:05
A vendre (2)

Vends salière avec variateur de vitesse intégré pour les personnes souffrant de surtension.

Ayant appartenu à un homme célèbre qui préfère rester discret, mais... On peut dire qu'il aimait mettre son grain de sel partout ( hé,hé,hé) Oui, c'est ça ... Oui, un homme de télévision récemment disparu. On n'en dira pas plus.

Petit prix.

pour mieux voir les détails

pour mieux voir les détails

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans En vrac
commenter cet article
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 05:03

Ce n'est pas le sabre et le goupillon, mais la serpillière et le goupillon ! Si les voies du seigneur sont impénétrables, elles doivent rester propres !

Un sacré coup de balai
Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans en vrac
commenter cet article

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact