Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 14:10

- La nouvelle municipalité est aux affaires depuis 3 ans.

- Elle est bien installée. D'ailleurs où va-t-elle installer la future piscine ?

- On n'en sait rien.

- Bon. Mais où va-t-elle installer la future école de danse ?

- On n'en sait rien.

- On ne sait pas grand chose finalement.

- Si : les travaux de la place Saint-Médard ont lieu tu sais où ?

- Ben... Place Saint-Médard.

- Tout juste !

Repost 0
Published by sapristibalthazar.over-blog.com - dans La vie Thouarsaise pour rire
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 15:56

 

chemin-1.jpeg

 

 

 Il faut prendre un "ruban de queue" ( comme dit Balzac pour signifier une route droite qui file vers l'horizon), il débute juste en face de la rue du marais près de la salle des fêtes de Saint-Jacques-de-Thouars. La voie file droit à l'Ouest, puis s'incline vers un minuscule passage à niveau  moussu. Le chemin se relève ensuite et se poursuit parmi les champs, puis dans des bois drus dressés en taillis. On pique vers la droite en passant au large du lieu-dit "Baugé" beau, solitaire et calme,  pour longer ensuite la voie ferrée impeccable. Il est alors possible de boucler la balade vers Saint-Jacques ou de poursuivre encore jusqu'à un pont de brique et d'acier encombré de feuilles mortes, d'une saisissante beauté.

Le long de ce long sentier de 7 à 9 km, le paysage est en cette fin d'hiver rude et tendre.

On y croise

- des choux maigrelets qui occupent les champs en repos, écrasés de gel , râpés jusqu'à l'os par un vent impitoyable et toujours jeune qui vient de la mer, ajoutant sans doute une pincée de sel à sa morsure.

- Des peupliers en friche qui poussent sans loi, eux qui n'aiment rien tant que la géométrie et la belle verticalité. Évidemment le gui parasite leur sève malade. Et les corbeaux y nichent.

- Des lianes en écheveaux embrouillés. Elles manifestent une vigueur que dément leur évident dégoût de vivre. Elles sont sans joie, comme de longues filles maigres et grises ; comme ces légions lointaines lassent de guerroyer, mais épouvantées à la seule idée d'oisiveté. Elles colonisent sans but.

- D'épaisses feuilles charnues tapissent un bord de ruisseau : l'exact contraire de la liane encombrée par sa fine taille ; voilà tout un petit peuple gaillard et joyeux, envahissant, laborieux et prospère. On pousse là en harmonie avec un brin d'exclusive.

- Un remblai de briques broyées dans un nid de poule. Petit cuveau mélancolique. Fin de vie humble et malgré tout vaillante, comme ces vieux qui veulent se rendre utile à de menues tâches vaines. Tout cela ne sert à rien.

- Hier matin une vapeur voluptueuse d'un vert céladon flottait au-dessus d'une touffe de noisetiers. Un bout du printemps prochain. Oh oui !

 

                                                                                          Balthazar Forcalquier

 

Chemin 2

Repost 0
Published by sapristibalthazar.over-blog.com - dans Les bonnes adresses de Balthazar
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 07:42

 

 

 

 

L'UMP pourrait investir Dominique Paillé ( ancien député du nord Deux-Sèvres) pour siéger comme élu des Français du Benelux ( Canard Enchaîné du 09/02.2011).

En somme, il pourrait passer du Thouarsais, un Pays bien plat, au plat Pays. Cela s'appelle la fidélité.

 

                                                                                                                                                                     Balthazar

Repost 0
Published by sapristibalthazar.over-blog.com - dans La vie Thouarsaise pour rire
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 13:53

 

 

 

 

Bon, d'accord, j'étais mal garé, juste en face d'une banque. Un flic de Thouars est en train de me mettre une prune quand je m'approche et lui dis:

- Bonjour m'sieur l'agent, je me présente, je suis Balthazar Forcalquier.

- Vous êtes conseiller à l' Elysée ? qu'il me demande.

- Non, mais j'ai bien connu Dominique Paillé.

- Qui

- Dominique Paillé.

- Cela vous fera quand même 15 €.

On est peu de chose tout de même.

Repost 0
Published by sapristibalthazar.over-blog.com - dans La vie Thouarsaise pour rire
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 07:59

 

 

"L'éclair" au café est une douceur commune. Pourtant l'éclair ne supporte pas l'approximation, ni l'excés. La nature même de cet humble gâteau est l'harmonie. Excusez du peu!

Aussi le tube sec bourré d'une crème gluante qui se vend d'ordinaire sous le nom "d'éclair "est l'exact contraire de ce caractère délicat.

A Thouars, la pâtisserie Grolleau (" la barre du chevalier") propose un éclair EXCEPTIONNEL. Pas trop sucré,moelleux, glacé à la perfection.

Voilà une très bonne raison de ne pas quitter Thouars !

 

Attention, ceci n'est pas une publicité. Je paie mes "éclairs" comptant. Je ne suis pas au gouvernement, moi. D'ailleurs s'il prenait l'envie à ce commerçant de m'offrir un prochain gâteau pour me remercier, cet article serait immédiatement supprimé du blog.

 

Repost 0
Published by sapristibalthazar.over-blog.com - dans Le Thouarsais ou rien ( bonnes adresses)
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 07:46

 

 

Le syndicat de Pays Thouarsais est doué pour agiter l'air dont il a besoin pour respirer. S'il s'arrête il meurt asphyxié. On l'a vu jouer des coudes pour changer les structures locales du tourisme. Résultat : rien ! Le Pays a donc soulevé un autre vent : celui de la réforme de la collecte des ordures ménagères. Résultat : rien !

Pour retrouver un air frais, le voilà lancé dans un vaste projet : fonder une gigantesque intercommunalité. Un (plat) Pays qui remplacerait le Pays(plat). C'est absolument génial.

On ne le dit pas assez mais voilà une "force de proposition" ( comme il se définit lui-même) qui mérite admiration. Bon... Cette force est vaine et la proposition n'a aucun intérêt, mais quand même quel illusionniste ce Pays !

D'ailleurs il obtient toujours le quorum à ses réunions d'élus.

C'est sûr, il y a un truc, mais lequel ? La qualité des flacons servis au vin d'honneur ?

                                                                                                                                                                                                   Balthazar

Repost 0
Published by sapristibalthazar.over-blog.com - dans La vie Thouarsaise pour rire
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 16:17

 

 

La grande allée qui mène au château de Oiron est composée de morceaux de vies broyées. C'est Cyprien Gaillard, qui a répandu ce béton concassé. Un gravier contemporain produit après la démolition d'une tour d'habitation d'Issy-les-Moulineaux. On marche sur des éclats de ciment peint, des bouts de câbles électriques, tout un assemblage inerte et pourtant imprégné des souvenirs de ceux qui ont vécu là. Mémoires d'étreintes et de drames, de scènes de ménage et de réconciliations, témoins ordinaires de vies mornes, et laborieuses aussi. Quand on y pense, on peut être bouleversé. L'art contemporain, dans ses errements rogues, a rarement trouvé une manière aussi brutale et aussi vive de nous empoigner le coeur.

Voilà qui fait penser aux papiers imprimés des livres, au XVIIe et XVIIIe siècle. On peut y découvrir sur la page des morceaux de jupon! Jadis les chiffonniers alimentaient les papeteries, et la Bourgogne était réputée pour la qualité de ses haillons.

Sous les vers d'un poème, une fibre de cotillon.

C'est la même émotion qui surgit.

Celle des traces humbles et anonymes.

                                                                                                                            Balthazar Forcalquier

 

 

Repost 0
Published by sapristibalthazar.over-blog.com - dans Les bonnes adresses de Balthazar
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 14:40

 

           QUI EST-IL ?

Balthzar

 

- Qui-êtes vous Forcalquier?

- Je suis plus animal que végétal. Quoique, pendant la sieste,  je sois très végétal.

- Quel est votre prénom ?

- Balthazar. Permettez-moi de vous féliciter pour la qualité de vos questions.

  - Etes-vous anarchiste ?

- Si la cotisation est gratuite, oui !

Repost 0
Published by sapristibalthazar.over-blog.com - dans ACCUEIL
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 14:03

Que deviennent les pensées oubliées ?

(Balthazar Forcalquier)

Repost 0
Published by sapristibalthazar.over-blog.com - dans L'aphorisme de la semaine
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 07:27

 

 

rien foutre ensemble

 

Vu sur un mur à Aix-en-Provence. 

Repost 0
Published by sapristibalthazar.over-blog.com - dans ACCUEIL
commenter cet article

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact