Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 06:30

Et un jour, on découvre
que même les dictateurs ont peur !
  (Balthazar Forcalquier) 

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans L'aphorisme de la semaine
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 05:44

 

 

 

Comment reconnaître les animaux qui se baignent dans le Thouet? "Lettre de la vallée du Thouet". (le n°12 qui vient tout juste d'arriver dans la boite aux lettres) donne la réponse.

 

Attention il faut avoir l'oeil !

castor.jpg

ça c'est un castor. On le reconnaît avec ses oreilles douces, son museau mutin et son oeil coquin.

loutre.jpg

ça c'est une loutre. On la distingue du castor, car elle a des oreilles douces, un museau mutin et un oeil coquin.

 

ragondin.jpg

ça c'est un ragondin. Ce qui le différencie des deux autres, facile : des oreilles douces, un museau mutin et un oeil coquin.

sous-marin.jpeg

ça c'est un sous-marin, plus difficile à identifier...

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans La vie Thouarsaise pour rire
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 04:25

 

 

 

 

 

Lu dans la presse d'hier.

> Restos du cœur. (...), concert (...), au profit des restos du cœur, entrée gratuite.

 

Donner la recette d'une entrée gratuite, ce n'est pas imposable j'espère.

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans La vie Thouarsaise pour rire
commenter cet article
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 04:31

"Le créateur en obligeant l'homme à manger pour vivre, l'y invite à l'appétit et l'en récompense par le plaisir" Brillat-Savarin.

 

a table

 

 

 

S'il y a bien un type qui mangeait avec panache, c'était bien Lainez, un poète du XVIIIe siècle. Alors qu'il quittait la table après cinq heures d'un copieux banquet on s'étonna de le voir de nouveau attablé un instant plus tard pour le dîner.

" Et alors ? mon estomac n'a pas de mémoire" répondit le joyeux versificateur qui aurait pu dire je pense :

"mon estomac

n'a plus de  mémoire

entre le dernier marc

et la première poire".

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans LES HISTOIRES DE TONTON BALTHAZAR
commenter cet article
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 05:03

"Le créateur en obligeant l'homme à manger pour vivre, l'y invite à l'appétit et l'en récompense par le plaisir" Brillat-Savarin.

a table

 

 


Si on croit  Jules Capitolin, ( et pourquoi ne pas le croire ?) l'empereur Claudius Albinus avala au cours du même repas cinq cents figues, cent pêches, dix melons, vingt livres de raisin, cent becfigues et 33 douzaines d'huîtres.

Quand la confrérie des vins Thouarsais organise son banquet qui dure quelques heures, elle fait quand même "petit joueur".

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans LES HISTOIRES DE TONTON BALTHAZAR
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 13:03

 

 

 

 

"La mise en réseau des professionnels sera déclinée à la restauration" peut-on lire dans la "Lettre de la vallée du Thouet". (le n°12 qui vient tout juste d'arriver dans la boite aux lettres).

C'est beau, non ?

"Une mise en réseau", déjà, ça force le respect ! On n 'est pas dans l'approximatif, ça rassure. Mais c'est "une mise en réseau des professionnels", avouez quand même : ce n'est pas de la crotte de nez.

Non seulement ça, mais en plus elle "sera déclinée". Ben oui, sinon ça sert à rien, sinon on la pose là et on va faire la sieste.  

D'accord mais pour quoi ? "elle sera déclinée à la restauration". Forcément, suis-je bête, elle ne sera pas déclinée à la destruction.

Mais,dans le fond, qu'est-ce que cela veut dire?

 

 

Hein ??? Heu... Aucune idée.

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans La vie Thouarsaise pour rire
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 23:00

avis annonces

 

 

 

 

Le déblogueur entre en maintenance! Nettoyage des soupapes, contrôle des niveaux, réfection des circuits usagés.

Pendant quelques temps : silence sur le site.

Un nouveau feuilleton assez sanglant est en gestation. Et j'hésite sur le titre :

"Le temps des salauds"

"La tragique étoile"

"Il neige sur les cadavres"

"Sale temps pour les clodos"

Si vous avez une préférence : le commentaire (ci-dessous) est là pour ça.

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans LE FEUILLETON
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 13:40

"Le créateur en obligeant l'homme à manger pour vivre, l'y invite à l'appétit et l'en récompense par le plaisir" Brillat-Savarin.

 

  a-table.jpg

 

 

 

 

Philoxène était un grec malin. Avant le banquet, il allait voir les cuisiniers où il était invité, et leur demandait de servir les plats très très chauds. Ainsi il mangeait le premier et choisissait les meilleurs morceaux, personne d'autre que lui ne pouvait les toucher. Comment faisait-il le bougre ? Aux bains il s'habituait à mettre les mains dans l'eau très chaude et s'en gargarisait même la gorge.

La gourmandise portée à ce point devient un art!

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans LES HISTOIRES DE TONTON BALTHAZAR
commenter cet article
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 07:59

DSCF0253.JPG

 

 

 

 

Piero Manzoni, en 1961, a mis ses propres excréments dans 90 boîtes de conserve étiquetées et numérotées. Contenu net : 30 g. La valeur actuelle de chacune de ces boîtes est d'environ 30.500 €! Une boîte appartenant à Ben ayant été ouverte, elle est devenue une nouvelle création, elle a été vendue aux enchères pour 24.000 €. Il faut dire que cette boîte contenait en réalité une autre boite plus petite, à l'intérieur. ( Source Wikipédia).

Moi, je rame à contre courant. Trois secondes après cette photo j'ai tiré la chasse d'eau, renvoyant le monde concon temporain à sa vraie place : dans les égouts.

Pourquoi que c'est pas à Oiron ?

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans ART CONCON TEMPORAIN
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 05:08

Le baiser qui tue !

alcooloculture

 

 

 

 

 

Les Grecs n'avaient rien prévu contre l'abus d'alcool. Quel peuple civilisé ! En revanche les Romains ne rigolaient pas avec la picole. En particulier celle des femmes !

Niestzsche ( qui, par ailleurs, fait un malheur au Scrabble) indique dans le "gai savoir" :

" on estimait qu'une femme ne pouvait se rendre coupable de péché mortel que de deux manières : en commettant l'adultère et en buvant du vin. Le vieux Caton prétendait que ce n'était que pour contrôler les femmes sur ce point que l'on a établi la coutume du baiser entre parents. Un baiser signifiait : sent-elle le vin ?"

Et moi qui croyait bêtement qu'on roulait des pelles par plaisir, quel inculte je fais !

 

"Voilà pourquoi les femmes ont inventé le rouge à lèvres, pour masquer leur haleine" : ça c'est pas Niestzsche ni Caton qui le disent, c'est Dédé des Ripaudières.

 

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans LES HISTOIRES DE TONTON BALTHAZAR
commenter cet article

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact