Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 04:32

 

 

 

 

Ceux qui ont joué avec l'énigme n°5 ont fait une halte sous le viaduc de Thouars ( où passent désormais les trains de cailloux). C'est là, exactement, que se situait, pendant la guerre, une guinguette fréquentée notamment, par les soldats allemands, ici en garnison. L'un d'eux séduisit une jeune fille française qui eut un fils. L'occupant parti, la femme et l'enfant restèrent. La recherche longue et douloureuse de ce père a fourni la matière d'un livre publié aux éditions Geste, sous le titre "Un amour allemand". Le fils y raconte sa longue quête sous la plume de François Pairault.

60 ans plus tard, un été, alors que j'étais journaliste, j'appris que M. Pinel (père) disposait d'une grande quantité de photos prises pendant l'Occupation. Chez ce photographe, à l'époque, les soldats faisaient développer leurs pellicules personnelles : scènes de la vie quoitidienne, souvenirs divers et militaires. M.Pinel faisait un double du tirage et cachait ces photos qui auraient pu lui coûter la vie s'il avait été pris. Ces documents exceptionnels,  très peu connus, ont fourni, grâce à l'obligeance de la famille Pinel, la matière de deux pages-photos qui sont parues dans la NR. Le hasard voulut que ce fut l'été, période durant laquelle le département ne dispose que d'une seule édition. Les pages de Thouars sont donc alors vues également par les lecteurs de Niort. Ce qui, d'ordinaire, ne se produit pas. Plus extraordinaire : l'actualité était "creuse " ce jour-là (comme on dit dans le jargon de la presse). Et le chef d'édition était en quête d'une photo pour la "une". Comme le sujet thouarsais était étonnant, ce fut une photo de la collection Pinel qui fut choisie, au hasard ; bien qu'elle fut en noir et blanc alors que la couleur était d'ordinaire imposée en première page. Elle fut donc publiée le lendemain. Or ce jour là, à Niort, le fils du soldat était en vacance chez sa mère (il habite en région parisienne). Elle reconnut immédiatement son amour lointain (au premier plan) sur ce cliché qu'elle ne connaissait pas, et son fils découvrit alors une photo de son père mort depuis.

Pierre Calmeille, dans la NR d'avril dernier, a recueilli le témoignage du fils qui raconte :

« La NR (du 20 août 2004) était sur la table de la cuisine. Et, en une qui plus est, il y avait un cliché annonçant un article sur l'Occupation à Thouars. Sur cette photo, bien en vue, il y avait mon père au bord du Thouet, à Thouars. Voir cette photo fut extraordinaire. D'autant que pendant très longtemps, je n'ai pas réussi à avoir de photo de lui, quand il était jeune. »

Il a fallu un enchaînement de faits improbables pour que cette photo arrive précisément où elle était attendue six décennies plus tard.

ccc.jpg

                                                             La photo publiée en une, en grand format.

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans ENIGMES
commenter cet article

commentaires

(Clovis Simard,phD) 11/03/2012 03:28

Voir mon blog(fermaton.over-blog.com),No-29. - THÉORÈME GOTIT. - 6 ÉNIGMES JEUX HASARD.

Alex (Des Cat's Eyes) 22/07/2011 12:16


Merci de nous faire découvrir ces belles anecdotes!
(Et j'aime le commentaire de Jules!)


Jules-du-gaz 22/07/2011 11:13


Histoire validée par les deux futurs-ex-médiateurs du Centre régional "Résistance & Liberté"


Karantec 22/07/2011 08:00


Belle histoire,mon cher Balthazar, dont un reportage passé il y a quelques années sur FR3(Enfants de boche) m'avait fait découvrir toute l'horreur . Ils sont au moins 200.000 enfants qui ont subi
la vindicte publique alors qu'ils n'y étaient pour rien. Beaucoup en restent encore traumatisés aujourd'hui.
Moi je veux garder la notion que même entre soit disant ennemis l'amour ne disparait pas et que pour certains il y a eu le bonheur en plus de leur famille française de retrouver une seconde famille
allemande.


Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact