Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 05:16

 

 
 

 

 

Si vous voulez couper la musique cliquer à gauche sur les deux petites barres verticales.

Dans l'Internationale, la vraie, les deux derniers vers sont en général passés à la trappe!

Les Rois nous saoulaient de fumées. 

Paix entre nous, guerre aux tyrans ! 
Appliquons la grève aux armées, 
Crosse en l’air et rompons les rangs ! 
S’ils s’obstinent, ces cannibales, 
A faire de nous des héros, 
Ils sauront bientôt que nos balles 
Sont pour nos propres généraux.

 

 

 

Je n'ai pas pour habitude, ici de faire de la pub. Il existe pour cela mille et un supports. Mais quand la vie nous donne l'occasion de croiser le chemin d'un chic type, de surcroît merveilleux cuisinier, alors il faut bousculer le ronron.

Jean-Pierre est le patron " du p'tit guinguet" à Gennes, un peu à l'ouest de Saumur ( 15, rue de l'ancienne mairie, tel : 06.67.62.52.45). Facile à trouver : un panneau indique sans façon "ici on mange", et on mange bien. Pour 12,50 € on savoure une belle tranche de terrine maison. Ensuite nous avons hésité : morue à la crème ou dos de porc grillé aux lentilles ? Ah... cruel dilemme, va pour le porc...non la morue... non le porc! On ne regrette vraiment pas le choix, mais ceux de la table à côté ont choisi la morue et c'était alléchant aussi. Crème brûlée, maison toujours, en dessert. Un Chinon fort honorable en pichet.

Ah dieu cela change de l'onglet frites congelées! Voilà de la cuisine chaleureuse et sans manière, délicieuse, comme, j'imagine, on en mangeait jadis dans les auberges généreuses.

DSCF0909

La salle est à l'image de ce qu'il y a dans l'assiette, sans esbroufe, on y est bien comme chez un vieux pote. Quand Jean-Pierre quitte ses fourneaux pour venir vous saluer, on voit arriver un doux géant au regard fraternel. Il taille la bavette si vous le voulez, il rigole, il aime Franbçois Béranger, c'est dire!

Il serait un brin anar sur les bords qu'on n'en serait pas surpris.  

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans En vrac
commenter cet article

commentaires

Anatole le pingouin 24/01/2013 11:26

Super la description du resto et du patron, ça donne faim !
je tiens à faire une observation à propos du couplet généralement coupé de mon point de vue il n'y a que deux types d'organisations qui recourent à la censure les Églises (ou ce qui en tient lieu
dans diverses religions) et les facho. Démocrates comptez-vous.

Jules-de-chez-Smith-en-face 24/01/2013 09:02

Bah en tout cas, le Jean-Pierre il a le même physique que le Balthazar !!!
J'aurais dis "bon vivant" avant "anar", les deux n'étant pas du tout incompatibles...

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact