Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 11:43

 

saletemps-9.jpg

 

Résumé : Toujours la grève. L'avocat des grévistes, un certain Lucas, leur a conseillé d'ajouter une revendication : l'application du barème du Scrabble, avec prise en compte des mots "compte double". "Et puis quoi encore" a répondu le patron,  "pourquoi pas la disparition de la lettre W pendant qu'on y est !"

 

 

 

 

  

 

 

Le lendemain, jour de marché, le « Courrier de la République » se vendit très bien. On frôla même la rupture de stock. Le directeur départemental, un petit gros à cheveux gras, qui avait toujours un œil sur la courbe des ventes se frotta les mains. Et appela même Ludivine pour la féliciter de ses photos.  Elle en fut flattée. Balthazar tempéra son début d’enthousiasme.

_ Ce directeur est un con. La viande froide fait vendre, ce n’est pas nouveau. Et s’il pouvait passer ta photo à poil à la une, il n’hésiterait pas...Si ça peut faire vendre.

_ Ooooooh ! Soupira Ludivine choquée. Le soir même s’achevait son remplacement, elle avait hâte de partir.

 

DSCF0323.JPG


Balthazar avait écrit le papier. Il racontait quel homme innocent et doux  était la victime. Il donnait les détails atroces : la position du corps, les yeux enlevés, le coup au cœur. C’était certainement trop, et Karentec, ce soir le lui reprocherait. Mais,  pour lui, c’était de l’information pure. « Et l’info est toujours brutale » avait-il l’habitude de dire.

S’adressant à Ludivine il commenta sa vision du métier

_  Je ne suis pas un censeur. Je ne choisis pas. La vie est une bête hérissée d’épines et sa mâchoire est garnie de crocs. Je ne suis pas le moraliste des uns ou le professeur des autres. Je livre des plats de lentilles pleins de cailloux. C’est à prendre ou à laisser... Bof, de toute façon nous faisons un bien curieux travail, un peu sale, alors je le fais un peu salement. »

_ Georges Darien ! clama Martine la secrétaire très cultivée, qui donnait le nom de l’auteur du « voleur » un roman anarchiste. C’est Georges Darien qui faisait dire à son personnage «  je fais un sale boulot, mais je le fais salement ».

Admiratif, Balthazar trinqua à la santé de Martine qui avait gagné le super-banco la semaine précédente quand France Inter avait fait halte dans la salle des fêtes. Puis il appela Legrandu

_ Alors as-tu retrouvé les yeux de Clovis ?

_ Tu ne devineras jamais où ils étaient !

_ Chiche ! Chez lui, sur sa table de nuit, derrière ses lunettes ?

_ Non ! Ils étaient dans sa bouche.

Comme il avait laissé le haut-parleur du téléphone branché, Ludivine se leva précipitamment pour aller vomir dans les toilettes. Certainement un reste de hamburger, pensa Balthazar

A SUIVRE...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans LE FEUILLETON
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact