Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 04:43

 

saletemps-36.jpeg

 

Résumé : bon, y a un jaune dans la bande. Une fripouille qui veut casser notre grève. Le résumé, il est dans l'épisode ci-dessous ! Salaud ! Casseur de grève !

 

 

 

 

 

19 h au café des Arts tout en perdant au tric-trac, Balthazar racontait à son pote Karantec Plouendec, les progrès considérables obtenus en une journée dans cette enquête, grâce au petit-neveu de Grandclerc et  à la mère de Legrandu. Certes cela ne fait pas très sérieux, mais les grandes découvertes sont toujours le fait d’un hasard facétieux. Juan-Lukos Caraboc , l’écrivain ésotérique, était venu apporter aussi sa précieuse contribution.

Résumé (fait par l’auteur, puisque les techniciens sont en grève).

Quand on reliait les lieux des cinq premiers crimes sur une carte on obtenait une étoile parfaite, au centre de laquelle se trouvait la mairie où fut découverte la dépouille de Kevin Gros, fils de l’ancien maire. Si l’on incluait cette étoile dans un cercle et qu’on coloriait en rouge trois losanges on obtenait le logo de Charles-Henry Hichalg, la représentation  de  Bélial le démon séducteur. Diapositive9

 

 

 

 

 

   Bélial dont le nom se trouvait justement écrit dans la neige, en hébreu, saletemps-34-copie-1.jpgpar les

 

 

corps des six cadavres : באליאל. Bélial qui usait des cinq sens pour mener ses funestes projets, voilà pourquoi, sur les victimes, avaient été successivement prélevés les yeux, la langue, les mains, le nez, les oreilles. Voilà pourquoi  les clochards de Bressuire avaient dit, lors de leur interrogatoire «  o m’faisions zire » ( «  ça me dégoûte ») car ils avaient dû apercevoir  dans les brumes de leur ivresse,  une ombre immonde s’emparer de leur camarade.

Karantec  qui avait arrêté de lancer les dés depuis un moment n’eut qu’un mot.

 

_ SANT KRAMPOUEZH !  Ce qui peut se traduire par Sapristi.

_ On pense que c’est Charles-Henry Hichlag qui est à l’origine de tout.

_ OH SANT KRAMPOUEZH !  Mais Bélial c’est ça qu’il me disait Hichalg dans l’épisode 16, quand je lui demandais ce que signifiait son pin’s. Il m’a dit que c’était une sorte d’ordre chevaleresque réservée à une élite.

_ Ah oui je me souviens.

_  OH SANT KRAMPOUEZH ! 

_ Tu te répètes.

_ Mais attends,  il est passé tout à l’heure au cabinet se faire soigner une carie... C’est terrible !

_ Oh une carie ce n’est pas si terrible.

_ Mais si c’est terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible !terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible !terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible !terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible !terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible !terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible !

_ Tu te répètes.

_ OH SANT KRAMPOUEZH ! Attends de savoir ce que j'ai à te dire.c’est terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible !terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible !terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible !terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible !terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible !terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible ! terrible !


A SUIVRE LUNDI

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans LE FEUILLETON
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact