Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 05:49

 

 

saletemps 23

 

Résumé : Dites les gars j'étais parti en week-end et qu'est-ce que je découvre : vous avez parlé de Monsieur Climat dans les résumés. Cela ne regarde pas le lecteur. Je vous l'ai déjà dit. Et d'ailleurs vos résumés ne sont pas terribles. Difficile de faire moins. C'est vraiment le munimum syndical.

- Exactement on fait le minimum syndical.

- Ah ? C'est comme ça ! Monsieur Climat ! Monsieur Climat... Mais où est-il celui-là ? 

 

 

 

 

Il y a, entre la chapelle Jeanne d’Arc  et la rue Porte de Paris, une petite venelle.( Je le dis parce que tout le monde ne connaît pas Thouars). C’est bizarre mais c’est ainsi.

Lorsque Balthazar arriva là, les flics étaient déjà à l’œuvre. Et derrière Balthazar poussait la foule du meeting. Si les enquêteurs cherchaient des empreintes, ils allaient en trouver quelques centaines. Mais pas celles de Josiane Birdat qui était restée à l’orangerie en attendant la brioche promise.

 

Diapositive4.jpg


Charles-Henry Hichlag avait pris la tête de la troupe, il interpella Legrandu penché sur le cadavre dans la neige.

_ Alors monsieur l’inspecteur ? Vous y voyez clair enfin ?

Legrandu se releva et, très sérieusement et mima la surprise.

_ Vous vous intéressez aux chiens écrasés monsieur le conseiller municipal ?

_ Que voulez-vous dire ?

_ On nous alerté parce qu’un corps gisait là, mais regardez, le manteau de neige retiré, ce n’est qu’un chien ! Un chien éventré certes, mais un chien...  A moins que vous ne confondiez chien et clochard monsieur le conseiller municipal.

 

nine.jpg


 Avec une moue de dégoût, Charles-Henry Hichlag tourna les talons suivi de la foule qui fila bien vite à l’orangerie

_ Un bon vin chaud nous y attend ! Clama Charles-Henry Hichlag chaleureusement applaudi.

Balthazar curieusement n’avait pas envie de vin chaud. Enfin, pas de ce vin chaud.

_ Pourquoi tuer un chien ? demanda-t-il à Legrandu.

_ Si je le savais... Mais regarde ce qu’on a trouvé avant que cette bande de cons ne déboule. Je l’ai planqué pour qu’il ne soit pas piétiné.

 

A SUIVRE ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans LE FEUILLETON
commenter cet article

commentaires

jacques goguy 13/03/2013 11:13

Avis de recherche au commissariat de Thouars, signatures pour maintien de postes.

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact