Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 05:10

 saletemps 17

Résumé : On a appris que Karantec Plouendec, dentiste celte, avait mis la bouche d'Hichlag en sang. Tu parles d'une nouveauté !

 

 

 


Un troisième crime venait d’être commis. Josiane Birdat promenait son chien dans la prairie des Ursulines, en contre bas de la ville (où elle prenait un malin plaisir à faire déféquer son toutou dans le sable réservé aux bambins, car elle détestait les enfants).

 

Diapositive3

 

Youki faisait donc sa crotte au bout du toboggan  quand elle aperçut un corps dans la neige, sous la balançoire. C’était celui d’un inconnu. Encore un SDF à n’en pas douter. Il avait été cassé, comme le précédent. La nuque brisée, la tête à l’équerre, le bassin fracturé, les jambes repliées en avant. Couché sur son côté droit. On aurait dit un pantin. Ses mains avaient été tranchées. On retrouva la droite non loin, dans une poubelle. La seconde resta introuvable.

 

DSCF0330.JPG

 

Aujourd’hui encore, personne n’a mis la main dessus, si  l’on peut dire.  Elle fut probablement jetée dans, le Thouet, la rivière toute proche, et bouffée par les brochets ou les silures, ou les écrevisses, est-ce que je sais moi...

Ce clodo là n’était pas de Thouars. Dans son portefeuille on trouva une photo de lui, quand il était un jeune cadre à l’avenir radieux, bien avant de tomber dans une misère noire. La police demanda à Balthazar de publier ce cliché pour faciliter l’identification.

La réponse ne tarda pas à venir de Bressuire.

A SUIVRE...

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans LE FEUILLETON
commenter cet article

commentaires

Lucas 09/03/2012 18:12

J'ai une théorie sur ces meurtres en série. Elle m'a été soufflée par des roumains récemment licenciés et qui ont eu accès à des éléments confidentiels de notre histoire. Moyennant "pleins des
euros", voilà ce qu'ils m'ont livré :

"Vina este a Gueant care vrea sa onoreze promisiunea facuta de Sarkozy care nu mai există de golani care mor de foame pe strada. Astfel, nu există nici o mai de golani si noi nu putem spune ca au
murit de foame. Promisiune onorata!"

C'est beau le roumain mais c'est malheureusement incompréhensible. Et ils me demandent deux plaques pour faire la traduction. Vu les qualités rédactionnelles qu'ils ont démontré dans les résumés,
j'ai préféré en rester là. Tant pis, on ne connaîtra jamais la théorie des roumains.

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact