Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 05:10

  20120222_7540.jpg

 

 

 

 

                                                 Expériences

 Je retourne à ma place, la fenêtre reste ouverte et un vent cruel s'engoufre. Je suis nu et je souris. Je reprends un dose. Elle aussi.

Je soupire, j‘entends le grésillement de l'encens qu’on vient de jeter sur le charbon ardent.

Je m’appelle Ibn’ Al Akafir. L’épaisse couverture en laine de chameau au-dessus de mon écritoire ondule doucement sous le vent du désert. Dans l’espace tranchant de lumière que laissent libre les deux pans de la tente j’aperçois Ferghana qui revient du puits, ses bracelets d’argent teintent à ses poignets.

  Je suis de la tribu des Khuza’ah qui accompagnera en terre, à la prochaine lune, son sahir (sorcier) : le vénérable Abdallah Mout’ Al Rabi, mon maître. Ainsi l’ a annoncé le maisir (celui qui lit l’avenir dans les ondulations de sable).

Depuis sept ans, le respecté Abdallah Mout’ Al Rabi m’a choisi pour lui succéder, il a veillé sur moi avec tendresse et exigence.

  C’est lui qui m’a dit : assieds toi sur le sol face à l’arbre et attends en écoutant ta respiration, puis entre profondément dans le sol, et tends ton visage vers le soleil. Grandir lentement, très lentement. Aimer le temps qui s’incarne en cercles autour de son corps.

  C’est lui aussi qui m’a lâché comme un aigle : s’asseoir au bord de la falaise et attendre en écoutant sa respiration, puis glisser dans le vide comme on se coule dans un lac d’eau fraîche. Sentir le souffle sous son ventre. Chercher éperdument le serpent, et l’anéantir, et s’en nourrir pour goûter, un peu, au mal.

(la suite demain)

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans RECITS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact