Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 05:16

 

20120204_6052.jpg

 

 

 

kath

 

 

 

 

Le microscope m’attend de sa patience d’objet, je la connais, il m‘arrive de la partager. Je cherche une épingle. J’en trouve une nichée comme un animal craintif dans le repli de la banquette. Une couturière d’un autre temps l’a perdue là, entre broderie et ourlets. Cette époque, il faut avouer, avait ses charmes domestiques.

Je pique d’un coup sec le bout de mon index. Le sang qui perle est répandu sur une plaquette de verre et recouverte d’une lamelle. Je place la préparation sous les pinces du microscope. J’avance mon œil, je règle le miroir et… Je vois… Je vois mes globules s’agiter convulsivement.

 

JE VOIS, HORS DE MOI, DU VIVANT BOUGER.

 

Je hurle ma joie.

Je regarde longtemps les animalcules flotter dans leur soupe rose, puis se fatiguer jusqu’à ralentir à l’extrême. Je possède désormais un remède définitif à la mélancolie. Je vais examiner tous les jus, toutes les humeurs de mon corps, mes excréments aussi. J’ai devant moi une tâche immense dont la perspective me berce jusqu’au sommeil.

Bref compte-rendu de mes explorations :

_ Larmes : rien à voir.

_ Morve : personne.

_ Peau morte : absolument morte.

_ Cérumen : trop opaque pour laisser passer la lumière.

_ Vomis : impossible de reconnaître le cassoulet en boîte.

_ Salive : faux espoirs. Ce que j’ai pris pour un bacille était un effet d’optique, un objet annelé et translucide qui a traversé mon regard sans se retourner mais en bifurquant bizarrement comme un être ivre.

_ Urine : néant, et tellement décevant.

_ Merde : nature morte.

_ Sperme : j’ai essayé une fois et j’ai pleuré. Ce bouillon était trop grouillant. Et cette précipitation blanche, désordonnée et désespérante, et forcément vaine m‘a mis mal à l‘aise durant plusieurs heures. Je n’ai pas recommencé.

_ Sang : jamais de déception, il est désormais mon ami fidèle, mon vivant actif, mon mouvement extérieur, mon intime ravissement, mon attendrissant compagnon aux chaudes nuances.

( la suite demain)

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans RECITS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact