Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 03:16

 

S1110003.JPG

 

XLII 

Mais Sophia était morte. Déjà raidie. Une tristesse atroce nous accabla. Il était trop tard pour entreprendre quoique ce soit, nous avons dormi à côté du cadavre. Et au matin je l'ai parée, j'ai étendu sur son corps par moitié, de la glaise rouge, et de l'argile verte, poudres sauvées du désastre au bord de la mer. Nous l'avons portée dans la grotte. Je la savais coquette. J'ai placé une petite pochette odoriférante à côté de son beau visage. Elle contenait la sécrétion d'une glande de moschidés. La caverne soudain fut d'une douceur extrême. Comme un ventre. Nous avons laissé là quelques provisions : noix et viandes boucanées, et de l'eau dans une gourde de peau. Pour son dernier voyage.

_ Que faut-il dire ? Demanda Amogh

Je l'ignore,répondis-je... va , va chère Sophia, rentre dans ta maison.

_ C'est bien.

Nous sommes rentrés et nous avons ouvert les sacs. Parmi les provisions séchèes, quelques ustensiles ordinaires, et une petite poche emplie d'aspérules séchées qui embauma soudain l'espace, c'était le sac de Sophia. Dans l'autre, celui de sa compagne, il y avait un livre très abîmé. Amogh l'ouvrit, une page avait été marquée et annotée.

_ Lis Absalom, lis !

 

_ Le titre : « La théorie du Grand Complot mondial » par Jean-Luc Caradeau. C'est un vieux livre : achevé d'imprimer en octobre 2012. La page qui est marquée et annotée est la n°99. Je lis : «Le virus du jugement dernier est prêt :  la formule n'est pas de nous, elle vient du New-York Times qui consacrait son éditorial, le 7 janvier, à cette petite merveille de technologie génétique... »

_ Je ne comprends rien m'interrompit Amogh

(A SUIVRE)

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans RECITS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact