Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 03:24

 

20120901_1083-copie-1.jpg

 

XXXVII

_ « Crois-tu qu'Eloneloa soit restée là-bas dans la grotte et que noue ne l'ayons pas vue ? »

Amogh secoua la tête

_ « Impossible, le boyau faisait encore un coude, je suis allé y voir pendant que tu me rejoignais. Elle était seule. »

A l'aube du quatrième jour, Sophia nous réveilla d'un cri :

« Eloneloooaaaaa ! »

Elle était tout à fait réveillée, paniquée et très agitée, donnant des coups de poings et de pieds. Pendant que j'essayais de la raisonner avec la plus grande douceur, Amogh l’assomma d'un coup sec avec le manche de sa hache.

_ « Navré je n'ai pas su quoi faire d'autre ».

Expéditif mais très efficace. Sophia revint à elle avec un furieux mal de crâne, elle n'avait plus le désir de se battre.

Son regard exprimait une lassitude extrême et un profond chagrin


Nous lui avons tout expliqué, depuis le début, lentement. Comment nous avions vu les traces dans la neige, puis la mince faille dans la falaise, et sa découverte, inanimée , au fond de la grotte. Sa blessure aussi, si vilaine blessure. Alors elle a pris à son tour la parole, calmement, pour nous dire ces épreuves.


(A SUIVRE)

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans RECITS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact