Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 03:31

_DSC0250.jpg

 

 

XIII

En remontant à cheval il m'a semblé avoir vu là haut sur la crête une chevelure dans le vent. Mais l'impression avait été si fugace que je n'avais pas alerté Amogh. C'était peut-être la queue d'un cheval sauvage. Il y en avait dans cette vallée nous avions vu la trace de leurs sabots au long d'une grève baignée par le torrent.

 

Le monde avait changé. Nous avions parfois de fulgurants souvenirs qui nous faisaient atrocement souffrir. Alors nous allions en silence dans cette nature qui, elle ne mentait jamais. Qui n'a pas vu le vent courber les herbes ne sait rien du monde. Celui qui n'a pas pleuré dans sa profonde solitude à la caresse de la feuille, ignore tout. Mais je crois que celui-là n'existe plus.

Parfois des bribes de poème me venaient aux lèvres

« ô jour lève toi, les atomes sont en train de danser

«  Grâce à Lui, l'univers est en train de danser

«  je murmurai à ton oreille où cette danse les mène

« les atomes de l'air et du désert le savent bien, ils semblent fous

«  chaque atome, heureux ou misérable, est amoureux du soleil...dont rien ne peut être dit »

 _Ah j'ai oublié un vers «  les âmes dansent triomphant en extase ».

Amogh écoutait en silence, un peu heureux peut-être.

 _« Attends j'ai ça aussi : Et rythmes lents sous les rutilements du jour, Plus fortes que l'alcool, plus vastes que nos lyres, Fermentent les rousseurs amères de l'amour ! 

 

 

 

_ "Putain ça a de la gueule d'où tu sors ça ?"

_Aucune idée, c'est peut-être de moi *.

Depuis que nous chevauchions, nous avions croisé des ruines moussues, des constructions pourries et abandonnées. D'une infinie tristesse, mais aussi d'une folle éloquence. En ce temps des gens allaient et venaient, des femmes riaient, des hommes essuyaient leur sueur d'un mouchoir à carreaux, et des enfants cruels tiraient les nattes des gamines boudeuses.

Ce monde n'était plus.

* poèmes de Rumi et Rimbaud 

(A Suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans RECITS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact