Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 03:10

 

calibres 27

 

 

Résumé : Une grève aux rotatives et un patron de moins à Thouars. Ah il y a parfois des dégâts colatéraux inattendus.
Le commissaire avait une gueule à faire peur. Déjà qu'il n'était pas bien beau de naissance. Un patron tué au marché, deux autres devant l'église, une patrone envoyée ad patres sur le chantier de sa future maison, son mari à l'hôpital et un chef d'entreprise fraîchement rayé de la liste du Medef... Faut avouer qu'en province on n'a pas trop l'habitude de ce genre de safari. S'il pensait avoir choisi Thouars pour roupiller, le réveil était rude.
_ Vous savez j'ai eu la tentation terrible de demander ma mutation, monsieur Balthazar. Mais ce serait reculer devant l'ennemi. Je puise dans ma réserve de courage «  le véritable courage consiste à être courageux précisèment quand on ne l'est pas » disait Jules Renard. Ô combien c'est vrai, entendre sonner le téléphone des appels urgents me glace le sang désormais. J'ai même du mal à trouver le sommeil. Pas vous ?
_ Des fois j'ai mal à la tête au réveil... Mais je sais pourquoi.
_ Donc cette fois-ci c'est nouveau : l'arme utilisée est une arme de poing : un Contender. C'est un pistolet un coup, très long, de grande précision. C'est un objet assez original, profilé un peu à l'ancienne,  très prisé chez les vrais amateurs de tir. Cette arme de poing a la particularité  d'être déclinable en plusieurs calibres. Il suffit de changer de canon, le reste du mécanisme est le même. L'arme est assez lourde mais parfaitement équilibrée. Elle était autrefois soumise à simple déclaration de détention, il faut une autorisation depuis une dizaine d'années seulement. Autant dire qu'il nous est quasi impossible de mettre la main dessus.L'expert en balistique est formel celui ou celle qui a tiré n'était pas loin, sur la petite terrasse qui surplombe la salle d'attente de la gare. On y accède facilement, on en repart tout aussi aisèment. Personne n'a rien vu, personne n'a rien entendu. Pire qu'en Corse.
_ Oh ce n'est pas de la mauvaise volonté, c'est juste qu'ici les gens ont tendance à forcer sur la bouteille, alors ils sont toujours sur un petit nuage solitaire.
_ En effet j'avais remarqué. « L'ivresse est un folie volontaire » : Sénèque.
_ Ah c'est sûr on ne force personne à boire ici mais il y a toujours des volontaires. Carlota m'a téléphoné, elle revendique cette...comment dire... cette élimination.
_ Elle revendique cet assassinat et tous les autres mais pas celui d'Angeline Grosbois ? Absurde ! Que cette ville me fatigue ! Mais elle me fatigue !
_ Allez ne vous en faites pas c'est bientôt la foire Saint-Michel, vous allez pouvoir vous détendre, le thème cette année c'est Cuba... Ah ben non, ça va pas vous faire plaisir, c'est le pays de Carlota Machete.

 

Le commissaire soupira.
A SUIVRE...

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans LE FEUILLETON
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact