Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 03:21

calibres 25

 

 

Résumé :Charles Grosbois parle volontiers. Il ne verse pas une larme et pose de drôles de questions...
_ Une tireuse si expérimentée... Pardon, mais comment a-t-elle pu vous manquer ?
_ Je me suis aussi posé cette question, et je me suis souvenu qu'à cet instant précis j'ai fait un pas de côté pour voir, si de la future piscine nous verrions bien l'orangerie du château. Cette curiosité m'a sauvé la vie. Vous pouvez publier ce récit. Je vous y invite même. J'entends d'ici les cancans : Angeline morte, il va encaisser le bel héritage, lui dont les affaires n'étaient pas florissantes. Certes c'est vrai, mais l'autre victime c'est quand même moi. Et ce n'est pas de ma faute quand même si le veuf ne pourra pas assister aux obsèques. D'ailleurs Angeline m'a toujours dit qu'elle voulait un enterrement très sobre. Sans frais.
Ce type est vraiment une saloperie se dit Balthazar alors qu'il allait voir sur place. Le chantier était effectivement entamé. Les bulldozers avaient nivelé le terrain, on ne voyait même plus les tâches de sang. Pas de quoi faire une photo !
Il fila téléphoner à l'inspecteur Legrandu.
_ Allô ? Dis-moi vieille branche, que disent les analyses balistiques après la mort d'Angeline et la blessure de son triste époux ?
_ Même arme aucun doute. Les rayures sur les deux projectiles sont formelles. Pourquoi tu avais un doute ?
_ Je me dis que Carlota n'a jamais manqué sa cible et que la mort d'Angeline sert diablement son diable de mari. Le voilà riche, et libre.
_ Môôôais, avec une épaule en vrac quand même. Et je ne le vois pas se tirer dans le dos !
_ Ben non. Tu as raison. Bon j'ai du boulot, je dois écrire un article pour expliquer que Lucien Birdat le directeur de l'hôpital licencie contre son gré, il fait dans son froc.
_ Ah, sale temps pour les patrons en ce moment !

 

On va voir combien la formule était pertinente.
A SUIVRE ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans LE FEUILLETON
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact