Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 03:10

calibres 11

 

 

 

 

Résumé : Le tireur qui a flingué Michel Crapute signe « Carlota Machete » et rend ainsi hommage à une esclave insurgée. Voilà qui change la donne et sort Thouars de sa torpeur. La presse nationale et même anarchiste ne va pas tarder à débouler.

_ Monsieur Forcalquier ? Ici le commissaire, Jérôme de la Ravinière. Je vous l'ai dit je n'aime pas ceux de votre espèce. Comme vous j'ai lu Les Illusions Perdues de Balzac et j'ai appris ce qu'était un canard : une nouvelle fausse qui devient crédible parce qu'elle est publiée. Donc les journalistes... Je m'en méfie comme de la peste bubonique. Mais vous m'avez épaté ce matin, il me faut vous l'avouer. Mon honneur m'impose une amende honorable. Nous cherchions en vain qui était cette Carlota Machete, vous nous apportez la réponse sur un plateau. Je suis fair-play, mais brisons là, je préfère la langue de Molière, je suis beau joueur. Prenons un verre ensemble et nous deviserons, voulez-vous ?

_ Certes, certes. Disons 11 h 30 au café des arts, répondit Balthazar aussi souple qu'un chat maigre quand il s'agit de boire un coup à bon compte.

_ C'est bien noté je viendrai avec l'un de mes subordonnés, l'inspecteur Legrandu. Il m'a confié ce matin qu'il vous connaissait un peu et qu'en dépit de vos inclinations... disons gauchistes... vous étiez un homme d'un commerce agréable.

_ S'il le dit, ce flic ne saurait être tout à fait mauvais puisqu'il n'a pas d'enfant.

_ Vous êtes drôle Monsieur Forcalquier et vous connaissez les humoristes américains et notamment ce cher WC Fields.

Le chef des flics était loin d'être un con... Du jamais vu. Et cultivé en plus, ce qui chez les « Cognes » est une denrée rarissime. En raccrochant, il faut bien le dire Balthazar était bouchée bée, au point que Martine, la précieuse secrétaire, s'inquiéta :

 _ ça va Balthazar ? Tu veux un coup de blanc ?

 

A SUIVRE...


Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans LE FEUILLETON
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact