Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 04:47

Un lecteur attentif autant qu'assidu m'interroge : pourquoi ne pas traiter l'autre sujet  du bac qui ne pouvait laisser  un anarchiste indifférent ?

"Serait-on plus libre sans Etat ?"

Je m'y colle sans tarder.

 


 

 

 

 

Cher camarade, cher examinateur

( oui j'ai pensé que ma copie prendrait la forme d'une lettre ouverte)

Laissons de côté les Etats totalitaires, les "Etat c'est moi",  et  tous ces tas d'Etats qui se moquent bien des libertés. Prenons donc un Etatarturfe qui use d'urnes et de promesses. Bref, un Etat moyen qui pond des lois hardiment approuvées par une assemblée nationale dont le budget est un secret d'Etat. Tiens, comme chez nous jsutement. Comment être libre dès lors qu'il y a secret? Premier point.


Ensuite, hier j'ai fait une courte balade, et voici quatre photos prises sans forcer sur le déclencheur.

 

1-copie-1.JPG

 

 

 

2-copie-2.JPG

 

 

3-copie-1.JPG

 

 

DSCF0501.JPG

 

L'Etat ce n'est jamais la liberté, c'est la règle imposée. Ma liberté, dans un Etat, s'arrêterait là où celle des autres commencerait. Alors que, dans une société idéale (au hasard la société anarchiste) la liberté  n'est pas une frontière c'est un partage.Soit exactement le contraire.

Cher camarade, cher examinateur, use de ta liberté, partage ton pouvoir, et accorde moi un 20/20.

Fraternellement

Balthazar


Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans En vrac
commenter cet article

commentaires

neunoeil 20/06/2012 06:58

bac 1979, j'avais traité comme sujet : "l'obéissance à une loi qu'on s'est prescrite est liberté: commentez cette affirmation."...

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact