Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 04:33

 

 

Pour le salon des vins, ce serait mieux que de longs discours !


alcooloculture

 

 

 

 

 

 

Voici un texte de Plutarque. Il raconte la vie d'Alexandre. Changez le nom de "Caramanie" en "Thouarsais". Changez le nom d' Alexandre par celui du maire de Thouars. Changez le nom de "palais des rois de Gédrosie", par "l'orangerie du château", et tentons de convaincre le comité des vins qu'il faut organiser une reconstitution de ce morceau d'histoire:

 

"Après avoir fait rafraîchir quelque temps son armée,Alexandre se remit en marche et traversa en sept jours la Caramanie, dans une espèce de bacchanale continuelle.

"Porté sur une estrade de forme carrée, qu'on avait placée sur un chariot fort élevé et traîné par huit chevaux, il passait les nuits et les jours dans les festins avec ses courtisans et ses amis. Ce chariot était suivi d'un grand nombre d'autres, dont les uns étaient couverts de tapis de pourpre ou d'étoffes de diverses couleurs; les autres étaient ombragés de rameaux verts qu'on renouvelait à tous moments. Ces chariots servaient à porter ses autres amis et ses capitaines, qui, couronnés de fleurs, passaient leur temps à boire. On n'aurait vu, dans tout ce cortège, ni bouclier, ni casque, ni lance; le chemin était couvert de soldats qui, armés de flacons, de tasses et de coupes, puisaient sans cesse du vin dans des cratères et dans des urnes, et se portaient les santés les uns aux autres, soit en continuant leur route, soit assis à des tables qu'on avait dressées le long du chemin. Tout retentissait au loin du son des flûtes et des chalumeaux, du bruit des clairons et des danses de femmes qui ressemblaient à des bacchantes. La marche si déréglée et si dissolue était accompagnée de jeux où éclatait toute la licence des bacchanales; on eût dit que Bacchus présidait en personne à cette orgie. Quand il fut arrivé au palais des rois de Gédrosie, il fit encore reposer son armée, en continuant toujours les mêmes jeux et les mêmes festins.  

 

 

Voilà qui aurait de la gueule faut avouer !

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans LES HISTOIRES DE TONTON BALTHAZAR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact