Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 04:07

"Ravachol, ce nom évoque irrémédiablement l'anarchiste dans toute son ampleur... C'est un peu exagéré. Car le bonhomme n'est pas sans reproche. Il s'était fait une spécialité : le meurtre des dévots, il dépouilla aussi une morte enterrée depuis plusieurs jours. Quand il fut arrêté la société respira mieux. Il est vrai que depuis plusieurs mois des bombes explosaient à Paris, on les plaçait au 2e étage des immeubles, c'est là parait-il que cela faisait le plus de dégâts. Les cibles étaient des magistrats. Le climat était tendu. L'arrestation de Ravachol arrivait à point.

Dans cette France des années 1880 - 1900, la république est encore neuve, le syndicalisme balbutie, le patronat n'a pas encore trouvé d'habiles répliques aux émeutes, les salaires sont bas, les journées de travail sont de 10 à 11 h. Le gouvernement a, comme objectif essentiel, non pas la satisfaction des revendications mais le maintien de l'ordre. La corruption va bon train.

Le procès de Ravachol met la police sur les dents. Tout le monde est persuadé qu'une bombe sera placée dans le tribunal, des arrestations préventives se multiplient dans les milieux anarchistes. Ravachol reconnait tout et donne des détails. Oui il a posé la bombe devant la porte de M. Bulot susbtitut "parce qu'il avait requis la peine de mort contre un père de famille. J'ai voulu faire comprendre à ceux chargés d'appliquer les peines qu'ils aient à être plus doux."

Oui il a fouillé le cercueil d'une morte "on n'enterre pas une morte avec ses bijoux alors que des enfants meurent de faim".

Condamné à mort, il monte à l'échafaud en chantant " si tu veux être heureux, nom de Dieu, pends ton propriétaire".

Les anarchistes ne furent pas unanimes à soutenir Ravachol, certains de ses crimes étaient horribles, On l'accusa à tort d'un être agent provocateur. Elisée Reclus ( grand géographe) lui rendit hommage. Et comme son seul nom suffisait à faire trembler les bourgeois, il entra dans la légende anar. Il y est encore.

Ravachol

Ravachol

Anarchie ? Ah oui (13)

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans RECITS
commenter cet article

commentaires

Marco 20/05/2014 06:10

Merci de nous instruire!

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact