Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 13:54

Tout à l'heure c'était la cérémonie en mémoire des victimes du nazisme. A Thouars. Et moi j'ai, pour Gérard, Robert, et les autres une sincère et simple affection. Je suis arrivé en retard, mais juste à temps.

Julia R était aussi là au vin d'honneur, fraîchement élue au conseil municipal, elle en a laissé tomber son verre (heureusement vide). Elle a ramassé les débris, simplement, en ne laissant à personne d'autre le soin de le faire.

Gérard, Robert, et les autres auraient aimé cela. Car ils étaient joyeux ceux-là qui, pourtant, avaient connu les bagnes nazis.

Et l'on s'est dit que cela serait bien de créer ici, à Thouars, un festival de la résistance avec des poémes de René Char et des chanteurs rap et de rock... Et tout cela mélangé.

Mais quand on a dit cela... On était déjà plus très nombreux.

René Char Feuillets d'Hypnos

« AUX PRUDENTS : Il neige sur le maquis et c'est contre nous chasse perpétuelle. Vous dont la maison ne pleure pas, chez qui l'avarice écrase l'amour, dans la succession des journées chaudes, votre feu n'est qu'un garde-malade. Trop tard. Votre cancer a parlé. Le pays natal n'a plus de pouvoirs. »

"À tous les repas pris en commun, nous invitons la liberté à s'asseoir. La place demeure vide mais le couvert reste mis."

Ils auraient aimés

Partager cet article

Repost 0
Published by Balthazar Forcalquier - dans En vrac
commenter cet article

commentaires

NON capitaine 27/04/2014 16:30

Merci Balthazar, ce "devoir" auquel tu n'oublis jamais de participer, je côtoie (j'espère le plus longtemps possible) souvent des anciens maquisards...respect, respect à bientôt

Présentation

  • : Les archives de Sapristi Balthazar sur l'ancien blog (over-blog)
  • : Allez sur http://sapristi-balthazar.blogspot.fr/
  • Contact